Dungeon-Crawling RPG ‘Demon Gaze EXTRA’ annoncé pour Nintendo Switch

L'éditeur Kadokawa Games a annoncé que Demon Gaze EXTRA, une version améliorée du Demon Gaze original pour la PS Vita, arrivera sur Switch.

L'expérience originale du producteur sera toujours engagée, mais cette fois, ils travailleront avec Cattle Call. Parallèlement à l'édition Switch, une version PS4 sera publiée.

Demon Gaze EXTRA, qui propose des graphismes améliorés, des commandes améliorées et la promesse d'un contenu d'étage supplémentaire, sortira au Japon le 2 septembre pour 7 480 yens. Une édition limitée à 11 480 yens sera également disponible.



Demon Gaze est sorti pour la première fois sur la PS Vita en 2013, et a ensuite été publié dans l'ouest un an plus tard. Push Square lui a attribué une note de 6 sur 10, en disant :

Demon Gaze ne définit peut-être pas le genre, mais il offre aux propriétaires de Vita une introduction agréable – quoique extrêmement difficile – à l'exploration de donjons à la première personne. Malgré ses défauts, un assortiment de mécanismes de jeu utiles combinés à une distribution colorée de personnages fournissent juste assez d'intrigue pour que les quelque trente heures que vous passerez à vous frayer un chemin à travers cette aventure en valent la peine. Oh, et avons-nous mentionné qu'il existe une bande-son vocaloid pour les fans de Hatsune Miku ?

Demon Gaze II, une suite, est sortie en 2016 sur PS Vita et PS4 en occident.

Petites critiques de Damon Gaze

Demon Gaze a fait ses débuts au Japon en janvier dernier et s'est vendu à 25 316 exemplaires physiques au cours de sa première semaine, dépassant les ventes de Monster Monpiece de Compile Hearts, qui est sorti le même jour. En dehors du Japon, les propriétaires de PlayStation Vita se sont réjouis lorsque le succès de l'exploration de donjons de Kadokawa Games a été annoncé pour une sortie en Amérique du Nord et en Europe ; avec des chiffres de vente comme ça, ça doit être sympa, non ? Malheureusement, malgré certaines fonctionnalités prometteuses, le jeu ne parvient pas à être à la hauteur du battage médiatique.

Oz, un jeune garçon avec une curieuse capacité à capturer et à manipuler des démons, et un cas d'amnésie obligatoire, est le protagoniste du jeu. Le héros est bientôt engagé dans un combat avec un démon appelé Comet après s'être réveillé dans un donjon très sombre et désolé, mais heureusement pour lui, cet adversaire est relativement faible et ne prend que trois coups pour le vaincre. Inutile de dire que le prochain combat serait beaucoup plus difficile.
Suite à une brève conversation avec une femme rousse très plantureuse, le protagoniste est entraîné non seulement dans une recherche pour défier et attraper les différents monstres qui terrorisent le sol, mais aussi dans un accord douteux avec une jeune femme qui tient une auberge avec quelques des tarifs surprenants.

Les locataires de l'auberge, quant à eux, forment une brochette de personnages hauts en couleurs qui vous assisteront à plusieurs reprises au cours de votre périple – même s'ils ont tendance à se déshabiller jusqu'à leurs pagnes. Cassell, un beau trafiquant d'armes, Lezerem, un elfe prétentieux qui vous vole à l'aveugle dans son magasin d'articles, et Prometh, une jeune fille qui dort dans un cercueil et fait revivre les membres de votre parti décédés - moyennant des frais, bien sûr - sont parmi eux.

Le scénario comique, qui consiste principalement en des dialogues de personnages, est excellent et contribue à alléger l'atmosphère après un long voyage dans un donjon.

Bien que l'intrigue puisse être un peu clichée, l'écriture optimiste et les personnages bien développés fournissent juste assez de motivation pour poursuivre et endurer les nombreuses batailles ennuyeuses auxquelles vous serez confronté en cours de route. Cependant, des scènes comme la femme de ménage Pinay reniflant les sous-vêtements du directeur de l'auberge Fran et la Fran susmentionnée vous poussant à toucher de manière inappropriée sa poitrine pour 'vérifier qu'elle n'est pas un démon' sont des moments narratifs douloureusement inutiles dans ce jeu.